Affiche Syrien NEst Fait - Web

Du 21 au 23 Juillet 2016,

Site « Grands Voisins »
82 avenue Denfert Rochereau – 75014 Paris

Evénement Facebook

l’Association de Soutien aux Médias Libres (ASML) invite  la Caravane Culturelle Syrienne et les associations syriennes de Paris membres du collectifs CODSSY, à se réunir autour d’artistes, chercheurs et militants de la société civile syrienne qui se mobiliseront pour faire découvrir au public parisien une autre facette de la Syrie : celle de la plume et du pinceau.

Pour cette première éditionASML a choisi le site des « Grands Voisins », un projet alternatif d’occupation solidaire de l’hôpital Saint Vincent de Paul dans le 14ème arrondissement de Paris: 82 avenue Denfert Rochereau.

« Syrien n’est fait » invite le public parisien à appréhender la richesse et la diversité de la production culturelle contemporaine syrienne à travers un large spectre d’activités : concerts, expositions, conférence, rencontre avec auteurs, projection de films, danse, stand d’artisanat.

 

—————————————————-

Jeudi  21 Juillet

19h00 – Magasin Général

Conférence grand public Guerre en Syrie : dynamiques et idées reçues

Farouk Mardam-Bey 

Né à Damas en 1944, Farouk Mardam-Bey effectue des études de droit à l’université de Damas, puis se rend à Paris, sa ville de résidence depuis 1965, pour y étudier les sciences politiques. Depuis 1995, il dirige la collection Sindbad, suite au rachat par Actes Sud des éditions du même nom. (Président de l’association Souria Houria).

Manon-Nour Tannous

Docteur en Relations internationales ; Chercheur associée au Centre Thucydide (Université Paris II, Panthéon-Assas) et à la chaire d’histoire contemporaine du monde arabe (Collège de France) ; Présidente du Cercle des Chercheurs sur le Moyen Orient (CCMO). A dirigé l’ouvrage, Le monde face aux révolutions arabes, Editions du Cygne, Paris, 2012

Armand Hurault

Directeur exécutif de l’Association de Soutien aux Médias Libres (ASML).ASML est une ONG franco-syrienne qui soutient le développement et la professionnalisation de médias indépendants et pérennes en Syrie. Durant les 5 dernières années, ASML a soutenu le développement de plus de 20 médias indépendants en Syrie.

 

21h30- Extérieur/Lingerie

Vernissage expo et pot de l’amitié avec les intervenants et artistes de la Caravane Culturelle

Ali Kaaf, Ammar Al Beik, Ammar Abed Rabbo, Dino Ahmad Ali, Florence Aubin, Iman Hasbani, Jaber Al Azmeh, Khaled Al Khani, Khaled Takreti, Maher Al Baroudi, Mohamad Al Roumi, Muzafar Salman, Nagham Hodaifa, Shada Safadi, Sulafa Hijazi, Tammam Assam, Walid El Masri, Walaa Dakak, Yaser Safi.

—————————————————-

Vendredi 22 Juillet

 

Ouverture de l’exposition 1001 Cartes – Pergola

1001 Cartes est une exposition de dessins d’enfants, de leurs peintures murales collectives, marionnettes en tissu, masques, objets recyclés, etc.Au-delà du simple témoignage sur leurs souffrances ou leurs aspirations, leurs créations rendent hommage au travail sur le terrain de personnes engagées dans  transmission des valeurs d’entraide.

 

13h00 – 16h00 Discothèque

Projection de documentaire et film artistiques sélectionnés par la Caravane Culturelle, ASML et le Syrian Mobile Film Festival

 

16h00 – 18h00 – Grand Salon

Stand VR- ASML

ASML présentera, durant les 3 jours du festival, deux documentaires tournés en Syrie à 360°.

Grâce aux casques de réalité virtuelle, le spectateur sera en immersion totale.

Le public pourra plonger aux cœurs de la Syrie, aux côtés des équipes de secours des Casques Blancs dans le film « Le cauchemar de Nobel », et se mettre dans la peau d’un reporter de guerre syrien, en pleine activité sur le terrain, en visionnant « In their Press Vests », film co-produit avec l’UNESCO.

18h00 – Grand Salon

Rencontre avec auteur Hala Kodmani  « La Syrie Promise »

Sous la forme d’un échange de courriels entre elle et son père récemment décédé, Hala Kodmani raconte comment le pays qui n’était que celui de ses “origines”, la Syrie, l’a rattrapée après cinquante ans d’oubli. Issue d’une famille damascène aisée qui avait choisi de s’installer en France, puis de porter la nationalité française, elle entendait initialement expliquer son rapport à son pays d’adoption alors que le débat empoisonné sur l’identité nationale battait son plein et qu’elle se sentait gagnée par la morosité ambiante. Mais voici que les Tunisiens se révoltent, suivis par les Égyptiens et les Libyens, avant que d’autres pays arabes, dont la Syrie, se soulèvent à leur tour. Dès lors, la correspondance de Hala avec son père s’enflamme, elle lui narrant les principaux événements en cours, lui se rappelant les vicissitudes de l’histoire contemporaine de la Syrie qu’il a vécues en militant nationaliste arabe convaincu. L’ensemble, écrit d’une plume élégante, se lit comme le parcours personnel d’une Syrienne qui se découvre elle-même en découvrant son pays au moment où il renaît à la vie – et où il risque de mourir.

 

Rencontre avec auteur Mustafa Khalifé  « La Coquille »

Après six ans de séjour en France, où il a obtenu un diplôme d’études cinématographiques, le narrateur décide de rentrer au pays. Dès son arrivée à l’aéroport de Damas, il est arrêté par la police politique et conduit dans un bâtiment sinistre du centre-ville appartenant aux Services de renseignements. Là, il est violemment frappé avant d’être accusé contre toute vraisemblance, lui, le chrétien grec-catholique, d’être membre du mouvement des Frères musulmans. Quelques jours plus tard, il se retrouve dans la gigantesque et terrible prison du désert, en compagnie de milliers de détenus. Commence alors son calvaire…Cette chronique de l’horreur au quotidien est le récit romancé du long enfermement de Moustafa Khalifé dans les prisons syriennes durant le règne du président Hafez al-Assad. Les scènes qui se succèdent, d’autant plus insoutenables qu’elles sont écrites sobrement, sans vaine rhétorique ni pathos, donnent à voir non seulement la barbarie des geôliers, mais aussi le processus de déshumanisation des détenus eux-mêmes et, au-delà, de toute une société.

 

19h30 – Extérieur/Lingerie

Soirée danse traditionelle syrienne – Dabké organisé par l’association Revivre

 

21h30 – Extérieur/Lingerie

Concert de rap syrien avec Osloob

 

—————————————————-

Samedi 23 Juillet

13h00 à 15h00 – Atelier

Stand VR – ASML

 

15h-17h00 – Discothèque

Projection de documentaire et film artistiques sélectionnés par la Caravane Culturelle, ASML et le Syrian Mobile Film Festival

 

17h00 – Théâtre Verdure

Lecture poésie, Khouloud Al Zghayar, artiste membre de la Caravane Culturelle

 

17h00 – Atelier 

« Comprendre le conflit syrien », Rencontre avec auteurs du Le Conflit Syrien pour les Nuls, organisé par l’association Souria Houria

Le conflit syrien nous concerne : les images de destructions, l’arrivée de réfugiés, ou plus récemment les actes terroristes liés à la dégradation d’une situation qui dure depuis plus de cinq ans.

Aussi avons-nous besoin de le comprendre.

Journalistes et universitaires, connaisseurs du pays, nous souhaitons dépasser un récit médiatique parfois trompeur. Nous vous proposons ici de décrypter le conflit, ses causes, ses étapes et ses protagonistes. Bref, d’apporter des réponses claires à des interrogations légitimes.

20h00 – Repas syrien

Repas syrien préparé par la Caravane Culturelle

 

21h30 – Extérieur/Lingerie

Concert, Groupe syrien BAB ASSALEM

Bab Assalam «la porte de la paix» est la rencontre de deux musiciens syriens, Khaled  Aljaramani (Oûd et chant) et de son frère Mohanad Aljaramani (percussions et chant) avec un clarinettiste français, Raphaël Vuillard.

 —————————————————-

Nos Partenaires

Le site des Grands Voisins. © Elena ManenteL’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul, c’est un site de 3,4 hectares au cœur de Paris du 14e arrondissement de Paris, entre Denfert-Rochereau, la Fondation Cartier et Port Royal. C’est aussi un ensemble de bâtiments construits à différentes étapes du développement de ce lieu fondé en 1650, qui dès le 18e siècle a eu pour vocation l’accueil orphelins, puis les soins apportés aux enfants. Après sa fermeture en 2012, l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris a confié l’ensemble du site à l’association Aurore, spécialisée dans l’hébergement d’urgence et l’accueil de personnes vulnérables. En attendant que la Mairie de Paris n’y développer un nouveau quartier de ville en 2017, l’enjeu est d’utiliser le temps de vacance de ce site extraordinaire en proposant ou suscitant des usages audacieux et généreux et solidaires.

 

Découvrir les œuvres d’artistes syriens contemporains transportés par la Caravane Culturelle Syrienne!

La Caravane culturelle syrienne, est née en 2014 de l’initiative d’intellectuels, appuyée par des associations syro-européens, dans le but de faire découvrir la société civile syrienne et de promouvoir l’art et la culture contemporains de ce pays.Dans le cadre du festival  » Syrien n’est fait… » les artistes de la Caravane esxposeront leurs oeuvres et installations. Venez à la rencontre des associations membres du collectif CODSSY, présents durant les 3 jours du festival!

 

CODSSY a pour mission d’apporter une aide d’urgence aux victimes du conflit syrien quelles que soient leurs origines ethniques, confessionnelle et socio-économique.Face à l’étendue et à la variété des besoins des populations affectées, le collectif entend agir dans les domaines sanitaire, médical, alimentaire, éducatif, psychologique et juridique. Avec ses associations membres, CODSSY agit en Syrie et dans les pays voisins.

 

Syrie MDL

L’association Syrie moderne démocratique laïque rassemble des personnes indépendantes de toute mouvance politique, souhaitant que la Syrie, un des berceaux de la civilisation humaine.

Syrie MDL

S’engage résolument dans un projet d’avenir, moderne, démocratique et laïc.

 

 

Revivre est une association humanitaire indépendante de toute obédience politique ou religieuse, régie par la loi du 1er juillet 1901.

Créée en 2004, elle regroupe des Syriens et des Français pour lesquels la réhabilitation des anciens détenus d’opinion en Syrie et l’aide aux victimes de la répression sont les priorités.

 

Souria Houria a été créée en mai 2011 par des Syriens résidant en France et des Français.

L’association soutient le peuple syrien dans son combat et ses revendications légitimes pour la liberté, la dignité et la justice sociale. Leurs activités visent à sensibiliser la société civile, les médias, les partis politiques, les organisations professionnelles et les élus aux réalités de la situation en Syrie.

Please follow and like us:
Paris du 21 au 23 juillet : Festival « Syrien n’est fait… »