Le groupe Taalim a déjà construit plus de 11 écoles sur le territoire syrien et travaille en étroite collaboration avec le réseau Hourras, reconnu pour appliquer des méthodes pédagogiques faisant office de garantie de qualité.

La ville de Maaret al-No’man est une zone considérée comme la plus grande que la province de la ville d’Idlib. Elle a été contrôlée par l’armée du régime pendant deux ans, qui a continué à la bombarder un an après son passage sous le contrôle de la rébellion. La ville connait actuellement une seconde vie étant donné que ses habitants, ayant fui le conflit dans un premier temps, sont en train de regagner leurs domiciles.

On estime leur nombre à 125,000 à 140,000 anciens résidents qui sont retournés dans leur ville, auxquels il faut ajouter 70, 000 personnes restés sur place, ainsi que 30,000 personnes déplacées d’autres régions.

Très peu de services continuent de fonctionner. Pour ce qui est du système éducatif, il a été anéanti, puisque la plupart des écoles ont été détruites pendant les bombardements effectués par l’armée régulière.

Taalim Maaret al Noman 2

La mission principale de ce projet est de se concentrer sur les enfants qui ont accumulé un retard scolaire important. Notre but est d’accueillir le plus grand nombre d’élèves, afin de leur inculquer des connaissances de base et de les faire participer à des activités sociales. 

Ce projet revêt une importance particulière du fait du retour probable de nombreux habitants de Maaret al-Noman.

Les résultats espérés du projet :

 Permettre aux élèves d’acquérir des connaissances de base

  • Faire en sorte que les élèves aient accès à un niveau d’éducation qui correspond le mieux à leur tranche d’âge.
  • Intéresser les parents à l’éducation et les impliquer plus dans la vie scolaire.
  • Recréer du lien social à l’intérieur du village

Le processus de la mise en œuvre du projet :

  • Gérer toutes les rénovations et reconstructions nécessaires, par le biais de la participation active des habitants au projet.
  • Mettre en œuvre et gérer le développement du programme éducatif.
  • L’école contient 13 classes pour 450 élèves.

TaalimMaaret al Noman 1Combien ça coûte ?

Le coût total du projet est estimé à 10,700 dollars = 9,500 euros

Le groupe Taalim avait réussi à recueillir  : 3,400 $

Restait donc à financer : 7, 300 $

Financement

Les 7,300$ demandés ont été financé grâce à Codssy et ses partenaires de la manière suivante

CODSSY a contribué 2.600 EUR (grâce à l’aide du CCFD-Terre Solidaire)
Association Souria Houria : 3.000 EUR
Collectif Toulouse Syrie Solidarité : 760 EUR

TOTAL :  6.360 EUR qui lors du transfert étaient équivalents à 7,300 $USD.

Please follow and like us:
Taalim pour la scolarisation des enfants (Maaret al-No’man, Syrie)
Étiqueté avec :