LOGO-CSPS_180

Appel urgent pour secourir la population syrienne

Compte tenu du désastre humanitaire qui touche de plus en plus gravement la population syrienne, le CSPS (Comité de Secours à la Population Syrienne) lance un appel pour que l’aide humanitaire soit prise en compte d’une façon déterminante et s’impose à toutes les parties au conflit.

Après trois ans de conflit, de bombardements et de destructions par le régime au pouvoir, le nombre de Syriens sans toit ne cesse d’augmenter. Selon les chiffres publiés par des organisations syriennes(1), plus de trois millions de personnes sont réfugiées hors de Syrie, sept millions sont déplacées à l’intérieur du pays. Les écoles sont détruites ou abritent des déplacés, des médecins sont assassinés, des villes sont privées d’électricité, d’eau,et de tout approvisionnement depuis des mois et leurs habitants meurent de faim et d’épuisement.

Face à la détérioration de la situation humanitaire, à l’encerclement de certaines régions par les forces gouvernementales syriennes, à la famine et aux bombardements de civils, face à cette urgence, nous proposons les démarches suivantes :

Dans un cadre international et national :

• Mise en place de couloirs humanitaires de façon à permettre la distribution de secours et la mise en oeuvre de centres de soins d’urgence, d’une façon indépendante du régime.

• Accroissement de l’aide aux réfugiés syriens dans les pays voisins de la Syrie.

• Augmentation des dons faits par les Etats, dans le cadre de l’ONU et de l’Europe : alors que les besoins sont estimés à 6,5 milliards de dollars, seuls 2,4 milliards ont fait l’objet de promesses de dons à l’ONU.

• Augmentation significative du nombre de réfugiés syriens admis sur le territoire français : le chiffre de 500 réfugiés annoncé est tout à fait insuffisant. Le droit d’asile s’impose par les Conventions de Genève et ne saurait être contingenté. On devrait attendre de notre pays un chiffre au moins 10 fois supérieur.

Dans un cadre local :

• Appel aux organisations progressistes et de défense des droits de l’homme, en France et dans d’autres pays, pour constituer des collectifs pour secourir la population syrienne.

• Encouragement et développement des initiatives locales, elles que celles de CODSSY (Collectif de Développement et de Secours Syrien), par exemple en organisant des collectes, en mettant à disposition des locaux pour entreposer des biens destinés à aider les réfugiés (vêtements, médicaments, …), en relayant des appels aux dons pour financer des micro-projets destinés à installer des centres de soins, des écoles ou d’autres organismes répondant aux besoins de la population dans les zones libérées et gérées par des mouvements démocratiques, ou à permettre leur fonctionnement quand ces établissements existent déjà.

• Développement des parrainages entre les villes ou collectivités territoriales françaises etsyriennes des zones libérées et gérées par des mouvements démocratiques.

Les associations et mouvements signataires du CSPS demandent à tous les acteurs de la vie politique en France et en Europe de prendre ou soutenir les mesures ci-dessus, afin de redonner confiance aux populations syriennes dans le soutien qu’elles peuvent recevoir de notre pays et conforter la position des forces démocratiques en Syrie.

Pour vous joindre à cet appel, envoyez votre signature à

secourssyrie@inter-co.fr

(1) Ces chiffres sont le résultat d’un croisement d ’ informations publiées par les structures et comités syriens par exemple sur le site «Base des statistiques des martyrs de la révolution syrienne», qui s’appuie à son tour sur des informations fournies par le «Comité des martyrs de la révolution syrienne», «les Comités de coordination», le «Centre syrien pour les statistiques et les recherches», le «Centre de documentation des violations en Syrie», le «Centre d’études des droits de l’homme à Damas» et encore le «Réseau syrien pour les droits de l’homme».

Please follow and like us:
Appel urgent pour secourir la population syrienne 10/01/2014