L’objectif est d’améliorer l’encadrement éducatif des enfants syriens réfugiés au Liban par le biais d’une assistance psychologique en direction des enseignants.

Alwan est un partenaire de terrain que CODSSY soutient depuis trois ans.

Le projet a démarré en janvier 2013 en menant des actions avec des enfants via l’art thérapie : dessin libre, théâtre, marionnettes, musique, storytelling, parole libre, etc. Par la suite, l’équipe a constaté que les enseignants, qui sont pour la plupart également des réfugiés syriens, doivent eux-mêmes faire face à de sérieux problèmes et qu’ils ont besoin d’un soutien psychanalytique afin de pourvoir mener leur travail, extrêmement délicat, d’une manière efficace.

Depuis aout 2015, Alwan a opté pour le choix d’utiliser ces moyens, très modestes, pour aider le plus grand nombre d’enfants, non pas en intervenant directement auprès de ces derniers, mais en créant un espace dans lequel leurs enseignants bénéficient d’une aide pour gérer leurs propres  problèmes. Ce qui permet d’avoir des enseignants mieux préparés à comprendre et à réagir face aux  enfants.

L’impact :

Comme nous n’avons pas le droit d’ « exposer» les « intérieurs des personnes» avec lesquelles nous travaillons, nous n’avons ni photos, ni vidéos à partager. A noter qu’un grand nombre de personnes (petits et grands) se méfie beaucoup et refusent de se faire prendre en photos ou en vidéo si elles ont le choix.

Sur les enseignants : l’impact de cette approche psychanalytique est impossible à mesurer sur le court terme mais devrait être très significatif sur le long terme. Nous arriverons à apprécier et constater les progrès réalisés à travers le développement de l’expression chez la personne, grâce à « sa parole » mais aussi à ses réactions avec les enfants et son comportement général. Exemples : plus de confiance de l’enseignant envers nous et envers ses collègues ; plus de volonté de parler et partager ; moins de peur par rapport aux tabous et interdits ; plus de patience ; moins de violence ; plus de compréhension vis-à- vis des enfants ; meilleure gestion des classes ; plus de capacité de réception, etc.

Sur les enfants : ces derniers seront encadrés par des enseignants moins stressés, compréhensifs et plus patients. L’impact est, là encore, impossible à mesurer sur le court terme. Nous analyserons les rapports des enseignants sur leur travail et nous discuterons avec les responsables de l’école afin de mesurer l’impact de ce projet.

Bénéficiaires :

Directement : 120 – 240 enseignants

Indirectement : les enfants, suivant les cours menés par ces enseignants. 3 600 – 4 500 enfants

Budget :

Le budget total du projet pour une année scolaire est de 26 125 €.

Pour cette année scolaire, le projet a déjà démarré grâce au soutien de notre partenaire, le CCFD-Terre Solidaire qui a versé 16 200 €.

Alwan a encore besoin de 9 925 € pour assurer la continuité de ce projet. Votre contribution, petite ou grande, pourra faire une différence.

Pour faire un don veuillez cliquer ici.

Pour en savoir plus veuillez écrire à administration@codssy.org

Please follow and like us:
Soutien psychanalytique pour des enfants syriens réfugiés au Liban