Taaneyel

Ce projet est achevé grâce au soutien de Toulouse Syrie Solidarité. Lire le témoignage du projet ici.

« Alphabet pour une éducation alternative » a pour mission de soutenir les enfants qui ont le plus besoin d’éducation alternative, selon  les standards éducatifs en situations d’urgence, afin de réduire le déclin éducatif, lutter contre l’aggravation de la violence et le phénomène du travail des enfants. Pour réaliser cette mission, « Alphabet pour une éducation alternative » fournit un enseignement aux enfants Syriens privés totalement de scolarisation sur leurs lieux de déplacement au Liban.

Les enfants syriens au Liban sont privés de scolarité pour de multiples raisons : la distance à parcourir entre les camps de déplacement et les écoles ; le coût de l’éducation et l’absence de sources de revenus ; et enfin l’incapacité des enfants syriens, de part leur conditions, à faire aussi bien que les autres enfants intégrés dans le système éducatif libanais.

« Alphabet pour une éducation alternative » a commencé à créer des centres éducatifs sous les tentes dans les camps de déplacement de la région de le Bekaa au Liban, avec des instituteurs issus de ces mêmes camps. Ces derniers reçoivent une formation dispensée par l’UNICEF pour parvenir à éduquer des enfants en situation d’urgence. Les centres enseignent les enfants en les répartissant en deux sections : la première section pour les enfants de 5 à 9 ans, et la deuxième section pour les 10 à 13 ans. Les enfants suivent trois matières principales : les maths, l’arabe et l’anglais ainsi que quelques cours de musique et de dessin. Chaque centre est équipé de chauffage ainsi que d’un écran et un vidéoprojecteur.

Le programme éducatif d’« Alphabet pour une éducation alternative » ne remplace pas l’éducation basique, mais il constitue néanmoins une solution d’urgence à la crise due au manque d’écoles suffisantes et adaptées pour les enfants syriens au Liban.

Dans un premier temps, CODSSY aménagera un centre éducatif sous une tente dans un camp de déplacés au Liban ; et dans un deuxième temps, il financera le fonctionnement de ce centre sur 12 mois.

Date du début du projet : mai 2014

Date de clôture du projet : juin 2015

Date de clôture du projet : juin 2015

Combien ça coûte ?

Le budget prévisionnel pour l’aménagement et l’équipement d’un centre éducatif dans une tente, de 14 mètres par 5 mètres pour deux classes d’élèves, s’élève a 4.080$ (3.000€).

–       Pour l’aménagement : il faut 2.280$ (1.670€), pour le bois [850$] ; le tissu de la tente [480$] ; les portes en bois [350$] ; le sable et les galets [350$] ; l’électricité [100$] ; et la rémunération des ouvriers [150$].

–       Pour l’équipement : il faut 1.800$ (1.330€) pour les tables et chaises [330$] ; les poêles de chauffage [200$] ; l’écran pour le vidéoprojecteur et le lecteur DVD [350$] ; les tapis [200$], bois pour le chauffage [$600] ; et la pancarte [120$].

Quant au fonctionnement du centre  durant 12 mois : il faut 28.250$ (20.750€) pour le loyer du terrain [500$] ; la rémunération de deux instituteurs [8.400$] ; le petit déjeuner quotidien pour chaque enfant [12.000$] ; et les fournitures scolaires [7.350$].

Quelle est la localité concernée ?

Bekaa, Liban

Budget prévisionnel sur 12 mois

Budget Alphabet

Le suivi et l’évaluation du projet

L’équipe d’Alphabet pour une éducation alternative est responsable de mettre en œuvre le projet sur le terrain et fournira à CODSSY des rapports narratifs sur le progrès du projet dans les 6 mois qui suivent la réception du premier versement de CODSSY. L’équipe s’engage également à pourvoir CODSSY en un rapport financier dans le mois après la fin de la période, comportant les justificatifs des frais occasionnés.

Please follow and like us:
Des écoles sous les tentes : projet du groupe « Alphabet pour une éducation alternative »